Travailler pour limiter les besoins énergétiques en hiver ne doit en aucun cas générer des bâtiments inconfortables l’été. Cela semble une évidence et pourtant, nombre de constructions ou de rénovations récentes produisent des espaces qui deviennent inconfortables, à toute saison, aussitôt que le soleil est généreux.

De toute évidence, les bases à connaître pour ne pas produire des espaces de vie sensibles aux surchauffes ne sont pas partagées par l’ensemble des professionnels.

Si maitriser réellement les leviers à actionner demande une formation spécifique, nous ne pouvons taire le fait qu’ils sont connues, et que présenter les plus impactants ne demande pas un long exposé. Pour ce faire nous vous laissons ci-dessous un ensemble de « premières ressources ».

Commençons par cette vidéo tirée du MOOC Rénovation Performante, qui présente le sujet en 6 minutes 30. Oui, moins de 7 minutes. Et pourtant, si les précautions d’usage qui y sont présentées étaient respectées dans tous les projets, la situation du parc français serait bien meilleure.

Extrait du MOOC Rénovation Performante – ASDER/Arcanne

Seconde référence 100% Arcanne avec cette web-conférence donnée par Samuel Courgey en mai 2020. (Cliquez sur l’image pour suivre la conférence (37′) ; cliquez sur « Conférence & échanges » pour la version complète, de 1h24′)

Version pdf de la web-conférence « Éviter les surchauffes ! »

Dans le cadre de sa mission « Retours d’expériences », l’Agence Qualité Construction a sorti un document sur le sujet. Très accessible, il repère à sa manière les 12 principaux leviers à actionner pour limiter les surchauffes.

Confort d'été et réduction des surchauffes – 12 enseignements à ...

Et puis, ce document proposé par l’ICEB et l’ARèNE Ile de France. Téléchargeable, il vous propose en 72 pages un panorama complet et pratique du sujet. S’il n’existerait pas on en révérait. Il existe : profitez-en ! Et merci à Alain Bornarel, son principal contributeur.

Et parce qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Emmanuelle Patte, architecte à l’agence « méandre ect. », a croqué ce document en une suite de planches dessinées. Avec cela, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous mettre dans cette production !

Si à la fin de cette page vous estimez que la problématique liée aux risques de surchauffe est tellement complexe que, sauf à réaliser une simulation thermique dynamique vous avez l’impression de jouer à la roulette russe sur vos projets, c’est sans doute que vous l’avez déroulée trop rapidement. Ne désespérez pas, et tranquillement, revisionnez là, en prenant soin de bien étudier les documents qu’elle propose.

Et si cette présentation vous a ouvert l’appétit, lisez / visionnez ce qui se raconte à l’étranger sur le sujet, ou dans les réseaux indépendants du CSTB et de l’État.

Si nous marquons ainsi du fer rouge l’initiative officielle, ce n’est pas pour stigmatiser ces deux acteurs, mais pour faire réaliser que l’acculturation au sujet ne se fera pas par l’approche règlementaire, ses règles Th-i et le calcul de la Tic. D’ailleurs ce n’est pas leur objet.

Dans cette émancipation souhaitée, laissez-vous entre autres tenter par Bâti-Frais, qu’EnvirobatBDM organise chaque année.

Nous sommes intéressés par vos avis, vos propositions de ressources… afin de générer une page encore plus judicieuse pour chacune et chacun.
Pour ce faire : utilisez l’espace « Votre commentaire » ci-dessous.

Et si en finissant la lecture de cette page vous souhaitez la partager par mail ou via un réseau social, utilisez les onglets ci-dessous à gauche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s