C’était présenté comme le scandale du bâtiment de ces 30 dernières années, et au bout de 10 jours plus personnes n’en parlait.

Janick Chevrier (AZANéO) souhaitait que nous menions une réflexion sur le sujet. Elle sera rédigée courant du printemps 2020, mais sans lui.

Nous ne savons pas encore où notre étude du dossier nous amènera mais une chose est certaine : ce n’est pas parce que l’arroseur se retrouve arrosé, que le second personnage est blanchi !

En amuse bouche un petit article écrit en septembre 2015 sur les PMR :

Les produits minces réfléchissants, ça isolent ?