Après avoir été très actifs sur la valorisation des fibres végétales de 1989 à 2008*, les membres d’Arcanne se sont plus orientés sur une approche « projet », plus globale à celle qui concernait les seuls matériaux de construction.

Mais ceci ne nous empêche pas de suivre le sujet de près, par une veille technique, des missions de relecture, la participation à des travaux de recherche ou à des dynamiques soutenant le développement de ces matériaux. Mais toujours de manière distancée car notre objectif est d’optimiser l’approche environnementale, et non de faire vendre tel ou tel matériau, fut-il biosourcé.

… et nous retrouvons ici l’ADN d’Arcanne, plus encline à trouver des nouvelles opportunités à plus-value environnementale qu’à accompagner le développement économique de filières. (Nous sommes des essarteurs, éventuellement des développeurs, mais pas des gestionnaires d’actifs)

Par ailleurs, même si nous soutenons ces deux structures complémentaires, car il est absolument nécessaires que les biosourcés s’organisent et se développent, nous sommes plus proches du collectif des filières du bâtiment biosourcé, CF2B, que de l’association des industriels de la construction biosourcée, AICB. … car Arcanne préfère investir dans le savoir faire et la valorisation des métiers et des acteurs de terrain, qu’à participer à une approche acceptant d’entrevoir qu’à terme, les professionnel(le)s du bâtiment puissent n’être que de simples « poseurs ».

Dans son CA de 22 janvier 2020 Arcanne décidait d’orienter ses activités autour du concept de résilience des territoires. Ce n’est donc pas l’époque actuelle, secouée par un virus, qui va nous dissuader de revoir cette position. De plus, dans cette dynamique, on ne peut également pas taire que pour nous, l’intérêt d’un biosourcé s’impose d’antan plus qu’il est local et peu transformé.

Visionner le diaporama d’Arcanne faisant le point sur le sujet « Biosourcés en réhabilitation »

Sur plus de 120 pages nous présentons le sujet des matériaux biosourcés, particulièrement en réhabilitation. Nous y présentons les principaux isolants du marché ainsi que les acteurs qui font désormais la filière. Mais les biosourcés ce ne sont pas que des isolants, alors, à l’aube de la réhabilitation massive des bâtiments en France, il était nécessaire de faire réaliser les nombreuses opportunités d’utiliser des matériaux à très bon bilan carbone.

Extrait du diaporama :

Pour terminer cette page dédiée aux biosourcés :

  • un article écrit sur les bétons de chanvre pour la revue de « Maisons Paysannes de France », revue que nous ne pouvons que conseiller. (Lien vers l’article)

  • Une newsletter « BIOSOUçONS » proposée par le Céréma (cliquez sur l’image)
Accueil

  • Trois conférences d’Olivier Gaujard sur la problématique du feu : Lien actif

  • une vidéo qui représente une piste à fort potentiel :  le « terre chanvre projeté », avec terre locale. Merci Eco-Pertica ! (Lien actif)
projection_terre-chanvre 1

Vous désirez réagir à cette page, au diaporama, à l’article ou la vidéo : faites le sur   arcanne.ass@wanadoo.fr

* voir pages :

Nous sommes intéressés par vos avis, vos propositions de ressources… afin de générer une page encore plus judicieuse pour chacune et chacun.
Pour ce faire : utilisez l’espace « Votre commentaire » ci-dessous.

Et si en finissant la lecture de cette page vous souhaitez la partager par mail ou via un réseau social, utilisez les onglets ci-dessous à gauche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s