isolation therm

Paru en 2001, le premier livre de Jean-Pierre Oliva « L‘isolation écologique« , s’est rapidement imposé comme la référence sur le sujet. Mais l’évolution de l’isolation thermique et de l’éco-construction ont imposé l’écriture d’un nouvel ouvrage. Nommé « L’isolation thermique écologique« , ce dernier a été co-écrit avec Samuel Courgey, seulement relecteur du précédent opus.

Sa lecture nous semble indispensable avant tout projet de construction ou de rénovation, car il fournit les outils pratiques pour répondre aux nouveaux objectifs très exigeants de réduction de consommation d’énergie, tout en respectant le confort et la santé des occupants. Et ce, en présentant l’ensemble des isolants disponibles sur le marché, et en les comparant sur les aspects écologiques : pollution, énergie grise, bilan CO2, recyclabilité…

Pour chacun de ces matériaux, les auteurs détaillent et illustrent les techniques de mise en œuvre en privilégiant les systèmes les plus durables. En réhabilitation, ils proposent des solutions adaptées aux caractéristiques des parois d’origine. Écrit dans un langage accessible à tous, il s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Il intègre les orientations décidées lors du grenelle de l’environnement, entre autres celles qui concernent les réglementations thermiques.

Jean-Pierre Oliva & Samuel Courgey, éd. terre vivante, 2010. 256 pages. 35.50 euros

Soutenez le commerce local : commandez vos livres à votre libraire ou votre maison de la presse ! … Et à distance : directement chez l’éditeur : lien vers la page dédiée

________________________________________________

Pour réaliser la teneur du livre, quelques extraits à feuilleter. Avec la préface où Jean-Pierre Oliva rappelle le contexte qui a motivé la réécriture complète de son précédent ouvrage.


Malgré les évolutions règlementaires et celles du marché de l’isolation, 10 ans après sa parution, cet ouvrage reste totalement adapté aux besoins des professionnels, et des particuliers désirant construire ou rénover. Néanmoins, outre l’erratum apporté par les auteurs, un nouvel isolant biosourcé y ferait aujourd’hui son entrée. Il s’agit des panneaux de paille de riz, dont la production est récente. De plus, une famille d’isolant prendrait plus de place : celle entrainée par la balle de riz qui fait entrevoir de forts potentiels également à d’autres balles de céréales, en premier lieu l’épeautre et le sarrasin. (Voir page « Biosourcés« )

Enfin, une technique permettant d’isoler par l’intérieur sans risque de voir le mur se charger d’eau en hiver seraient mise en avant. Il s’agit de la double cloison isolante, appelée « cloison de doublage avec lame d’air » dans le DTU 20-1 (Ouvrages en maçonnerie de petits éléments). Vous trouverez des informations sur cette technique constructive à partir des pages ressources « Le mur ancien » et « Humidité dans les parois ».

La réactualisation de « L’isolation thermique écologique » n’est pas encore programmée. Mais si pour cette étape, qui viendra bien un jour, vous souhaitez faire part de telle expérience, tel matériau, telle ou telle illustration ou anecdote, ou exprimer des critiques sur l’ouvrage existant, merci de le faire en réagissant via l’espace « Votre commentaire » ci-dessous. Merci d’avance !

Et si en finissant la lecture de cette page vous souhaitez la partager par mail ou via un réseau social, utilisez les onglets ci-dessous à gauche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s