Drôle d’année… sacrée Covid.

Sans présager de notre capacité à gérer la crise climatique, la période actuelle peut nous questionner sur notre potentiel de résilience personnel, collectif, et au niveau de nos sociétés occidentales.

… Y’a du boulot !

En premiers repères,

… nous nous permettons deux sources d’inspiration parmi les publications de ces derniers mois :

  • Changeons de voix, les leçons du coronavirus, où Edgar Morin et Sabah Abouessalam nous proposent une réflexion inspirée du moment présent. Une analyse distancée suivie de pistes pour un avenir souhaitable. (Petit livre accessible, à lire et relire lorsque besoin) ;
  • NATIVES – Des peuples, des racines. Cette nouvelle revue propose aux peuples racines de faire entendre leurs voix, leurs questionnements. Le ton y est posé, la revue est belle ; cela fait du bien.

Revenons à nos montons, enfin, au bâtiment.

2020 confirme son caractère étrange, avec un secteur qui oscille entre déprime et espoir de reprise. Concernant le projet de  réglementation pour le neuf, RE2020, certains semblent vouloir profiter de cette année atone pour se payer quelques retours en arrière. Nous ignorons ce que seront les derniers arbitrages mais la RE 2020 semble partie pour sceller le retour des convecteurs électriques. Et pour les bâtiments qui souhaitent une très bonne note énergie et carbone ? Nous aurons le choix entre un bâtiment soigné accompagné d’options « bas carbone », ou un bâtiment basique muni d’une pompe à chaleur. Face à cette mascarade notre choix est clair : pour le neuf : le passif !

Autre constat : notre secteur d’activité (le bâtiment en général, la réhabilitation en particulier) qui a besoin de lisibilité pour investir doit encore attendre pour pouvoir compter sur des décisions robustes, fondées sur une vision moyen et long terme. Le plan de rénovation énergétique des bâtiments de 2018 pouvait correspondre à cette vision, mais il semble s’être évaporé avec le départ de Nicolas Hulot. La résurrection d’un haut-commissariat au plan est-il de bon augure ? Nous l’espérons.

Dans cette ambiance morose, tout de même une initiative à saluer, avec la mise en place d’un « permis d’expérimenter ». (… qui apparemment proviendrait de l’ère « Emmanuelle Cosse »)

… Heureusement que les collectivités sont là. Par exemple les Régions avec leurs programmes dédiés à la réhabilitation, et pour plusieurs d’entre elles : une adaptation de la dynamique « Bâtiment Durable Méditerranéen ». Et puis ne cachons pas notre plaisir à voir quelques projets publics ou privés ambitieux sortir de terre. Small is beautiful ; c’est par les actions de terrain que la richesse nécessaire nous arrive !

Arcanne

C’est par la connaissance, (le fait que l’on sache, et que l’on sache que l’on sait), que l’on peut s’émanciper, et se tenir debout. C’est pour apporter des éléments que nous estimons nécessaires aux professionnel(le)s que notre site internet s’enrichit. 16.000 vues sur nos pages pédagogiques : Arcanne remplit sa mission, nous en sommes heureux. Vous n’y êtes encore pas allé ? Soyez curieux ! Vous pensez que certaines pages peuvent intéresser ? Faites suivre son adresse : https://associationarcanne.com/

Néanmoins un erratum. Si nous sommes satisfaits de son contenu, l’étude « Bilan thermique des baies vitrées » surestime leur aspect capteur ; nous savions pourtant que le diable se cache dans les détails… )- :  … Une nouvelle version de l’étude en question sera proposée dans l’hiver. 

En première partie de notre site, une page remarquée qui explique pourquoi nous le proposons. Lien
(c) Office de la Naissance et de l’Enfance – Belgique  


La formation

Côté formation l’année est également originale, entre annulations, reprogrammation, création de distanciels, masque/pas masque/re masque… Après de nombreuses formations annulées, la liste des maintenues vient d’être fixée. Faites passer le mot, nous vous attendons ! Lien vers la page « formations »

Et repérons particulièrement une nouvelle formation Humidité en Bourgogne Franche-Comté, mais il faut faire vite pour les inscriptions. Et cette initiative atypique montée avec l’ARPE Normandie et Arthur Hélloin de ménibus dédiée aux éco-matériaux locaux : BioBât. Lien vers la formation

Sinon, nous rejouons actuellement le MOOC rénovation performante, grâce à l’ADEME, et aux régions Bourgogne-Franche-Comté et Normandie, merci à elles. N’hésitez pas à le suivre, et à faire suivre cette info ! Mais ici également rapidement, car vous n’avez plus que quelques jours pour vous inscrire.

Les conférences

Enfin, notons en incidence positive du confinement, la mise en ligne de très nombreuses conférences, tel :

Et puis,

L’année 2020 est celle qui confirme le numérique, avec ses bons et ses moins bons aspects. Dans ceux que l’on peut regretter, le fait que provoquer, être radical facilite le buzz ; le buzz permettant d’être vu. Sur cette triste réalité, une réflexion inspirée, en moins de 2 minutes, de l’écrivaine Leila Slimani (lien).

Pour finir : si séduit par les richesses nous arrivant du sud de la Méditerranée vous traversez l’Atlas, prenez le temps de découvrir Salima Naji, et son dernier ouvrage : Architecture du bien commun.

Small is beautiful ; éteignez radio, télé, portable, et sortez, marchez, respirez !

Pour réagir, renseigner l’espace « commentaire » du bas de page, et pour partager cette newsletter par mail ou via un réseau social, utilisez les onglets ci-dessous à gauche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s