Le site d’Arcanne, en projet depuis de longues années, n’a pu réellement s’enrichir que grâce à la disponibilité offerte par le confinement du printemps 2020 (merci covid-19). … Mais il n’a pas duré assez longtemps au vu de notre projet, si bien que plusieurs pages restent en attente. Entre autres une sur le matériau terre, et une sur la ventilation naturelle.

Entre une page aboutie et rien nous avons tranché pour un entre 2. Avec chaque fois un petit § accompagné de premiers liens.

La ventilation naturelle… assistée

En une phrase nous dirions :  » oui, super, sauf que ça se s’improvise pas ! « 

L’importance des spéculations actuelles sur la ventilation naturelle ne nous semble pas raisonnable. Déjà il faut parler de ventilation naturelle assistée (VNA)*, car sous nos climats, très rares sont les projets pouvant se passer d’une assistance électrique prenant le relais lorsque le jeu des différences de pressions, entre façades et/ou étages, ne permet pas des débits suffisants.

Et puis, il faut relativiser notre critique des systèmes électriques, et ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain. La VMC a mauvaise presse en France, mais c’est d’abord et avant parce que son dimensionnement, sa pose et son entretien ne sont généralement pas réalisés avec l’attention, le temps, et le budget nécessaires.

Mais effectivement, le VNA représente une réelle alternative pour celles et ceux qui aspirent à un renouvellement d’air moins dépendant de l’électricité. Néanmoins, en attendant d’avoir des professionnel(le)s aguerris au sujet, ce choix nécessitera une étude fluide spécifique, en plus du fait d’avoir un coût élevé. (Il faut des détecteurs de qualité de l’air, des moteurs qui prennent le relais, des entrées d’air qui s’adaptent…)

Mais c’est une piste, et certain(e)s y croient réellement. Pour en savoir plus nous ne pouvons que vous conseiller le document ci-dessous, en remerciant l’ICEB et l’ARèNE Ile de France qui en sont responsables.

Cliquer pour accéder et télécharger le pdf

* La ventilation naturelle assistée (VNA), sous appelée seulement « ventilation naturelle », est quelques fois nommée « ventilation hybride », en traduction littérale du terme anglais qui la définit « hybrid ventilation ».

Le matériau « terre crue »

Avec le bois, les fibres végétales et la pierre, la terre crue est ouvertement un matériau de demain. D’autant plus que, complémentairement aux deux premiers, il apporte la masse souvent nécessaire pour des parois pertinentes été comme hiver (inertie thermique). Mais demain, prendra-t-il la forme de matériaux élaborés, prêts à l’emploi ? Ou d’un savoir faire qui permettra de valoriser les terres locales et les artisans qui les mettent en œuvre ?

Une évidence. L’industrie, qui rêvent de n’avoir que des poseurs en lieu et place des gens de métier, fera tout pour nous vendre des produits très aisés à mettre en œuvre, fut-ce au détriment de leur bilan environnemental et de productions centralisées.

De notre côté, nous espérons et œuvrons pour que la connaissance partagée autour de ce matériau augmente. Et c’est pour cela que nous mettons d’abord en avant la dynamique actuelle autour de l’écriture, par les acteurs de la filière, des guides de bonnes pratiques. C’est là une façon de fixer, à partir des savoir-faire ancestraux, les connaissances à maitriser pour les bâtiments de demain.

La plupart de ces praticiens est regroupée dans la Confédération de la Construction en Terre Crue (contact@conf-terrecrue.org), et s’implique dans le Projet National Terre en s’associant à des chercheurs désireux de confirmer les qualités du matériau.

Cliquez sur l’image pour le télécharger

En revanche nous hésitons encore à conseiller la formation en ligne « MOOC – Construire en terre crue aujourd’hui ». Applaudi par de nombreux acteurs, entre autres celles et ceux qui découvrent la terre, nous avons reçu des critiques très dures de professionnels qui connaissent le sujet. En attendant de suivre cette formation et d’échanger avec chacun, nous restons prudents.

Est-il conseillable ? Apparemment seulement avec quelques avertissements. …à suivre !

Pour finir, conseillons cet ouvrage, incontournable pour intervenir sur le patrimoine « terre ». Règles professionnelles, c’est un ouvrage de référence. Et, organisé autour de 63 fiches présentant autant de situations, c’est une référence en terme de pédagogique. … A consommer sans modération !

Enduits sur supports composés de terre crue: Le Moniteur Boutique ...
Cliquez sur l’image pour le commander

Nous reprendrons cette page hiver 2020/2021. Particulièrement d’ici là nous sommes preneurs de vos réflexions sur le sujet.Laissez-nous les dans l’espace « commentaire » ci-dessous.

Et si en finissant la lecture de cette page vous souhaitez la partager par mail ou via un réseau social, utilisez les onglets ci-dessous à gauche, merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s